Historique

Ouvert en 2006, l’Arôme décroche sa première étoile à l’occasion de la 100ème édition du guide Michelin en 2009.

Eric Martins, formé chez les plus grands (Maxim’s, Ledoyen, Lucas Carton, Hélène Darroze) décide, après trois années d’une aventure formidable à l’Ami Marcel, de prendre le pari d’une deuxième affaire situé au cœur du triangle d’or…

Fidèle à ses 5 années passées aux côtés d’Alain Senderens, il souhaite créer un lieu unique et convivial pour tous les gastronomes et amateurs de vins.
« Une excellente cuisine et un vin minutieusement choisi ne se suffisent pas à eux-mêmes.
Pour se faire réellement plaisir, nos clients doivent se sentir aussi à l’aise que chez eux », explique Eric Martins.

En 2007, il donne les commandes des cuisines à son ami, Thomas Boullault, ancien du Royal Monceau et du Georges V, avec qui il avait déjà travaillé au restaurant le Seize au Seize. Avec une énergie de titan et un savoir-faire bien ancré, Thomas relève le défi avec un seul but en tête, faire de l’Arôme un haut lieu de la gastronomie française.

Mais l’équipe ne sera au complet que fin 2009 avec l’arrivée du sommelier Renaud Laurent, lui aussi ancien du Seize au Seize. Il revoit entièrement la carte et y fait cohabiter grands crus et appellations confidentielles.

L’Arôme est né. 

La décoration du lieu a été confiée à l’ancienne collaboratrice de Jacques Garcia, Valérie Serin, puis à Olivier Berni. Il en ressort une décoration élégante et chaleureuse : lumineuse la journée, plus tamisée et glamour le soir… Les luminaires en verre de Murano donnent toutes leurs dimensions aux belles alcôves et le mobilier Vauzelle-Satelliet associé aux tissus de la maison Pierre Frey apporte une ambiance confortable et contemporaine.

Les cuisines ont été, quant à elles, pensées par l’entreprise Maleyran. Ouvertes sur la salle, elles apportent une véritable convivialité et une touche de modernisme très appréciée de la clientèle.

Les caves Cofravin réalisées sur mesure sont également exposées en salle afin d’accentuer l’interaction et la complicité entre le service, la cuisine et les vins. Dotées de températures différentes, elles permettent un service des plus pointus en termes de température des vins.

L'Arôme - Restaurant étoilé Paris 8